Initiative populaire fédérale

L’initiative sur les soins infirmiers est soumise en votation

VOTATION POPULAIRE LE 28 NOVEMBRE 2021

Le 29 novembre 2017, l’initiative populaire “Pour des soins infirmiers forts” a été déposée afin d’obtenir enfin au niveau politique de meilleures conditions de travail pour les infirmières et infirmiers. Le Parlement a adopté un contre-projet indirect au début de 2021.

Le 18 juin 2021, le comité d’initiative a decidé que l’initiative sur les soins infirmiers sera soumise à la votation populaire.

La votation aura lieu le 28 novembre 2021.

Vous trouverez des informations actualisées et les revendications concrètes de l’initiative sur
www.pour-des-soins-infirmiers-forts.ch

 

Rejoignez un comité local de soutien

Il ne sera possible de la remporter que si des milliers de personnes s’investissent dans la campagne de votation.

Les sections de l’ASI ont créé des comités locaux de soutien, chargés d’informer et de mobiliser la population.

Participez à cette campagne de votation et rejoignez un comité d’initiative dans votre section!

www.sbk-asi.ch/comiteslocaux

Aidez-nous à recolter de l’argent!

Pour faire un don:
PC 31-460246-9
IBAN CH22 0900 0000 3146 0246 9
en ligne via Paypal
ou commandez un bulletin de versement
ou utilisez le formulaire de don sur www.pour-des-soins-infirmiers-forts.ch


Actualités

Le peuple aura le dernier mot sur l’initiative populaire « Pour des soins infirmiers forts ». Le comité d’initiative maintient l’initiative sur les soins infirmiers, car il considère que le contre-projet indirect du Parlement ne va pas assez loin. Il ne prévoit pas de mesures visant à améliorer les conditions de travail et le financement des prestations de soins alors qu’elles permettraient d’augmenter la dotation de personnel.

Lors de sa séance d’aujourd’hui, les 26 membres du comité d’initiative ont salué les mesures contenues dans le contre-projet indirect qu’ils considèrent comme un pas dans la bonne direction. Outre l’offensive de formation de la Confédération et des cantons, le contre-projet indirect prévoit l’instauration d’un domaine infirmier autonome et revalorise l’ensemble de la profession. Toutefois, pour le comité d’initiative, ce contre-projet indirect ne prévoit pas de mesures visant à améliorer les conditions de travail et à garantir une dotation en personnel sûre et adaptée aux besoins. Or, il s’agit là de deux éléments clés pour retenir dans la profession le personnel formé et garantir à long terme la fourniture de soins infirmiers à la population.

À l’heure actuelle, plus de 2 000 infirmières abandonnent la profession chaque année et la Suisse ne forme même pas la moitié du personnel infirmier dont elle a besoin. D’ici 2030, 65 000 soignants supplémentaires seront nécessaires.

« Les investissements dans la formation en soins infirmiers n’auront d’effet que si le personnel formé reste dans la profession et que l’on met fin au taux élevé d’abandon. Sinon, les mesures proposées se résumeront à un coup d’épée dans l’eau », déclare Sophie Ley, présidente de l’ASI et membre du comité d’initiative. « Les investissements ne seront efficaces que si d’autres mesures les accompagnent – des mesures permettant de concilier vie professionnelle et privée, associées à des horaires de travail fiables et à davantage de personnel dans les équipes afin de garantir la qualité des soins et la sécurité des patients. »

Cet objectif ne pourra être atteint qu’avec un « Oui » à l’initiative sur les soins infirmiers, déclare sans équivoque le comité d’initiative qui comprend aussi bien des politiciennes que des personnalités infirmières.

Le peuple pourra donc voter pour assurer que des soins infirmiers de qualité continuent d’être fournis à l’avenir en Suisse.

L’initiative populaire « Pour des soins infirmiers forts » lancée par l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) a été déposée le 7 novembre 2017 après seulement 8 mois de récolte de signatures. La votation populaire aura lieu au plus tôt le 28 novembre 2021. Le Conseil fédéral décidera cet été de la date de la votation.

 

Historique:

Le Conseil national a refusé le 26 avril 2016 d’entrer en matière sur l’Initiative Parlementaire “Accorder plus d’autonomie au personnel soignant”(Mr Joder). C’est la raison pour laquelle l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) lance l’Initiative Populaire fédérale “Pour des soins infirmiers forts”. Les 120’000 signatures nécessaires ont été réunies en l’espace de 8 mois et déposées le 07.11.2017 à la Chancellerie Fédérale.

Les trois points forts de cette initiative:

-> Pour des soins infirmiers qui répondent à la demande, à l’avenir aussi
La pénurie de personnel infirmier compromet la sécurité des patients. Pour cette raison, la Confédération et les cantons sont tenus dans un nouvel article constitutionnel de veiller à ce que les soins infirmiers soient de haute qualité, en quantité suffisante et accessibles à tous. Cela implique aussi qu’il y ait suffisamment d’infirmières et d’infirmiers pour répondre à la demande croissante.
-> Pour des mesures efficaces contre la pénurie de personnel

Des mesures efficaces visant à contrer la pénurie d’infirmières doivent être prises. Il s’agira également de définir les prestations infirmières effectuées par les infirmières de manière autonome et celles qui sont exécutées sur ordre médical.

-> Pour une profession infirmière attractive

Un objectif est de revaloriser la profession infirmière. Des conditions de travail attrayantes impliquent des salaires équitables – y compris durant la longue période de formation – des conditions-cadres favorables à la vie de famille, davantage de pouvoir décisionnel, de meilleures offres de formations et des possibilités de carrière intéressantes.

Au printemps 2018, le Conseil fédéral a rejeté l’initiative sur les soins infirmiers (“Pour des soins infirmiers forts” déposée en novembre 2017) dans une déclaration de principe et déclaré qu’il n’avait pas l’intention d’élaborer de contre-projet direct. Le  7 novembre 2018, dans son message détaillé, le Conseil fédéral a clairement énoncé qu’aucune ressource financière ne serait dégagée pour mettre des mesures sur pied pour mettre en œuvre l’IP. Il était donc clair pour l’ASI et le comité d’initiative qu’il n’était pas utile de continuer à discuter de mesures qui ne pourraient être mises en œuvre, faute de ressources financières.

Flashmob du 7 novembre 2018 à Neuchâtel

Le 7 novembre 2018, une action de promotion des soins infirmiers s’est déroulée en ville de Neuchâtel. Cette flashmob, pour le renforcement et la qualité des soins infirmiers, marquait également le premier anniversaire du dépôt de l’Initiative populaire de l’ASI « Pour des soins infirmiers forts » qui a eu lieu le 7 novembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour des informations plus complètes, veuillez vous rendre sur le site

Pour des soins infirmiers forts”